Bruges, le 30/12/2017 – Le samedi soir, 55 activistes de Bite Back ont mené une action pacifique devant les portes du delphinarium du Boudewijn Seapark à Bruges.

Pour démontrer la problématique de la captivité de cétacés dans ce delphinarium, les militants tenaient 23 croix, représentant les 23 dauphins morts, victimes de l’industrie du divertissement.

Les animaux ne sont pas de la marchandise, mais des êtres vivants, qui ne servent pas au divertissement de l’homme.

En liberté, les dauphins vivent dans des grands groupes sociaux et peuvent nager jusqu’à cent kilomètres par jour dans l’océan infini. Dans les delphinariums, ils doivent se contenter d’un espace réduit où ils ne peuvent pas bien développer leur comportement naturel. Des familles sont déchirées et les animaux sont contraints de présenter des numéros de cirque en échange de nourriture.

 

Nous ne sommes pas contre le Boudewijn Seapark en soi, mais bien contre le fait qu’ils y détiennent en captivité des dauphins et d’autres animaux.
Cependant, c’est la réalité que le parc d’attraction et le delphinarium appartiennent à un seul propriétaire. Sin on ne veut par faire partie du problème, on fait donc mieux de visiter un autre parc d’attraction.

Bite Back continuera de mener des actions devant le delphinarium jusqu’à ce qu’il ferme ses portes, et demande à tout le monde de participer aux actions mensuelles.

Prochain rendez-vous: le 28 janvier à 15h00.

 

 

Reste informé.e de nos dernières actions


Nom
Adresse email